Aérojournal
  • Nouveau
search

Aérojournal n°94

1980 - Opération "Serre d'aigle"

L'aéronavale américaine en guerre !

Au sommaire du n°94 - Juin/Juillet 2023

+ Trois mois au-dessus des tranchées
Le journal de Josef Kister, pilote de la Jagdstaffel 1

+ Wunderwaffen sur Plymouth !
Attaque sur l’Angleterre à la Fritz X

+ Tactical Air Forces !
« Jabos » de la Normandie à l’Elbe

+ 1980, opération « Serre d'aigle »
L'aéronavale américaine en guerre !

+ Les sièges éjectables de la Luftwaffe
Les soubresauts d’une révolution

+ Actualité

En savoir +

AJ94
8,50 € Frais de port compris

Disponible également au format numérique tablettes et smartphones

Apple Store
Google Play

Au sommaire du n°94 - Juin/Juillet 2023

+ Trois mois au-dessus des tranchées

Le journal de Josef Kister, pilote de la Jagdstaffel 1

Il n’y a guère d’autre thème de l’histoire de la Première Guerre mondiale à avoir été exploré de manière aussi approfondie que les combats aériens sur le front occidental. En Allemagne en particulier, les grands as de la chasse de l’époque ont été célébrés comme des héros. Une hagiographie unique s’est développée autour d’eux ; leurs portraits photographiques ont été vendus en très grand nombre, leurs autographes ont été collectionnés et plusieurs d’entre eux ont également publié des livres sur leurs expériences de combat et leurs exploits dans le ciel. L’intérêt est toujours porté aux grands noms et aux unités des principaux as ayant remporté des dizaines de victoires aériennes. Pourtant, la grande majorité des pilotes de chasse n’ont obtenu que peu de victoires aériennes, voire, le plus souvent, aucune. Ces hommes formaient l’épine dorsale des forces aériennes de tous les belligérants, accomplissant leur devoir du mieux qu’ils pouvaient, combattant et mourant au feu, tout comme les grands as dont l’histoire continue d’éclipser la leur jusqu’à nos jours...

+ Wunderwaffen sur Plymouth !

Attaque sur l’Angleterre à la Fritz X

Dès 1939, Henschel et Sohn, bientôt suivi par Ruhrstahl AG, commence à développer des bombes planantes radioguidées destinées à être utilisées contre les navires ennemis. Chris Goss nous raconte l’histoire qui mène à la seule attaque effectuée avec de telles armes contre le port maritime de Plymouth, dans le sud-ouest de l’Angleterre.

+ Tactical Air Forces !

« Jabos » de la Normandie à l’Elbe

Composantes principales de l’Allied Expeditionary Air Force (AEAF) durant la libération de l’Europe occidentale, les forces aériennes tactiques de l’USAAF et de la RAF bénéficient des retours d’expérience de leurs devancières en Afrique du Nord et en Italie. Parvenues à maturité, elles vont asséner des coups terribles à la Wehrmacht entre le 6 juin 1944 et le 8 mai 1945, contribuant de façon décisive à la victoire finale des forces alliées. Luc Vangansbeke fait le tour de la question dans l’extrait d’un livre à paraître chez Caraktère.

+ 1980, opération « Serre d'aigle »

L'aéronavale américaine en guerre !

Si proches et pourtant si lointaines, les années 1980 ont constitué pour l’aviation embarquée de l’US Navy une époque de transition. Agissant dans un contexte international très volatil, ses personnels ont été engagés à plusieurs reprises sur le fil du rasoir. Ce fut notamment le cas lors la crise des otages de Téhéran (1979-1981). De quoi établir un état des lieux de la puissance aéronavale américaine lors des dernières années de la Guerre froide.

+ Les sièges éjectables de la Luftwaffe

Les soubresauts d’une révolution

Si le concept du parachute est très antérieur à la naissance de l’avion – dès 852, bien avant les célèbres croquis de Léonard de Vinci, on prête à l’inventeur andalou Abbas ibn Firnas le premier saut depuis le minaret de la mosquée de Cordoue sous la forme rudimentaire d’un très large manteau modifié –, celui du siège éjectable se développe simultanément aux premiers vols motorisés contrôlés autonomes. L’idée germe dans l’esprit fertile du baron Adolf Odkolek von Újezd, autodidacte et savant fou austro-hongrois spécialisé dans la technologie militaire, qui élabore différents modèles de parachute testés du haut des ruines du château de Rauhenstein avec des mannequins qu’il lâche dans le vide. Ayant émigré en France, il met au point dans un hangar d’Issy-les-Moulineaux un siège sur lequel est assis le pilote équipé du parachute et qui est éjecté de l’avion hissé en l’air à l’aide d’un petit canon. Son test, le 12 décembre 1912, est un succès.

+ Actualité

Hommage à Jean-Claude Mermet

Il faut sauver le dernier Breguet Alizé !

Les Émirats arabes unis ont l’intention d’annuler leur commande de 12 hélicoptères H225M Caracal

La Pologne recevra 8 hélicoptères d’attaque AH-64 Apache avant de signer le contrat pour en acquérir 96

La République tchèque envisage de livrer des avions d’attaque légers L-159 Alca à l’Ukraine

Le Royaume-Uni va livrer à l’Ukraine des missiles de croisière Storm Shadow / SCALP