Batailles & Blindés
search

Batailles & Blindés n°108

Aix-La-Chapelle, 1944

Bataille aux portes du Reich

Au sommaire du n°108 - Juin-Juillet 2022

+ Aix-La-Chapelle, 1944
Bataille aux portes du Reich

+ Le Totensonntag à Tobrouk
Coup de maître de la 15. Panzer-Division

+ L’emploi des chars dans la Guerre d'Espagne
Quels enseignements retirés par les grandes puissances européennes ?

+ La Panzer-Brigade 150 dans l'opération "Greif"
Témoignage d'un "imposteur" de Skorzeny 

+ La destinée funeste de la 1. DCR 
« J’en suis..."... jusqu'au bout ! 

+ Actus

En savoir +

 EGALEMENT DISPONIBLE AU FORMAT NUMERIQUE : 

 

BB108
8,00 € Frais de port compris

Au sommaire du n°108 - Juin-Juillet 2022

+ Aix-La-Chapelle, 1944

Bataille aux portes du Reich

Lorsque les divisions mécanisées américaines se dirigent vers la ligne Siegfried en 1944, elles n’ont qu’une faible connaissance de la guerre urbaine. Certes, elles ont déjà affronté les Landser dans les villages normands, mais les grandes villes allemandes sont une autre paire de manches ! Et lorsque se profile la bataille d’Aix-la-Chapelle, les GIs, certes aguerris, manquent cruellement d’expérience. Ils vont alors devoir improviser des groupes de combat ad hoc pour venir à bout de la résistance ennemie.

+ Le Totensonntag à Tobrouk

Coup de maître de la 15. Panzer-Division

Fin novembre 1941, Rommel est à la manœuvre avec l’Afrika-Korps pour capturer le port stratégique de Tobrouk, sur la côte libyenne. Les Britanniques, conscients de l’importance de ce port pour la campagne d’Afrique du Nord, s’y accrochent désespérément… Car l’Égypte n’est pas loin. Alors que les combats font rage, la 15. Panzer-Division va s'illustrer lors des combats du Totensonntag, le « dimanche des morts », face aux Britanniques tentant de les repousser loin de Tobrouk.

+ L’emploi des chars dans la Guerre d'Espagne

Quels enseignements retirés par les grandes puissances européennes ?

La guerre civile espagnole est souvent présentée comme le « laboratoire » des puissances occidentales quant aux techniques de combat modernes. Si l'essence même du conflit peut ne pas entrer dans de telles considérations, la réponse est bien plus mesurée quant à l'emploi du char par les deux camps. Panzer I, T-26, BT-5 et tankettes italiennes s'affronteront dès les premiers mois du conflit sous les yeux attentifs des différents protagonistes. Quelles sont les conséquences de ce conflit sur l'emploi des chars ? La guerre d'Espagne a-t-elle vraiment façonné le combat blindé dans le conflit mondial à venir ?

+ La Panzer-Brigade 150 dans l'opération "Greif"

Témoignage d'un "imposteur" de Skorzeny 

L'emploi de la Panzer-Brigade 150 lors de la bataille des Ardennes est un des épisodes les plus connus de cette opération. Si l'initiative allemande a effectivement perturbé le commandement américain et engendré une psychose temporaire, sa mise en place a été rendue compliquée par les différents prérequis. Max Stein a pu rencontrer un vétéran de cette unité, Gotthold Wunderlich, qui revient sur l'opération, présentant sa collection de clichés d'époque. Si l'opération « Greif » n'a pas eu l'effet escompté sur les combats, elle est néanmoins rentrée dans la légende de Skorzeny.

+ La destinée funeste de la 1. DCR 

« J’en suis..."... jusqu'au bout ! 

10 mai 1940, les troupes allemandes envahissent la Belgique. Conformément au plan « Dyle-Breda », les meilleures troupes françaises franchissent la frontière pour se porter au-devant des Allemands. Parmi elles, les B1bis et H39 de la 1re DCr sont dirigés vers Dinant, où Rommel traverse la Meuse quelques jours après le début de l'offensive. Mais minée par la désorganisation ambiante, la 1re DCr ne va pas pouvoir exprimer son plein potentiel et terminera anéantie près d'Avesnes, dans le nord de la France, après une retraite éprouvante...

+ Actus