La classe Udaloï
search
  • La classe Udaloï

Les destroyers lance-missile de la classe Oudaloï

Marine

 PARUTION PREVUE AU 1ER TRIMESTRE 2024 

 France  et Union Européenne :  34.90 € 
 Reste du monde : 39.90 € 

Auteur : Benjamin Gravisse
Environ 120 pages - 18,5*25.5 cm

Visuel non contractuel

Dans cet ouvrage, Benjamin Gravisse revient en détail sur les origines de ces destroyers spécialement conçus pour contrer les sous-marins de l’OTAN. Il dresse un panorama complet de leur développement avant d’en présenter tous les équipements techniques, les armements et les évolutions, tout comme leur histoire opérationnelle. Ce livre souple est richement illustré de photos d’époque, de plans filaires ainsi que de vues 3D d’un des exemplaires de la classe Oudaloï.

En savoir +

UDALOI
39,90 € Frais de port compris

Après deux ouvrages consacrés aux croiseurs des Slava et Kirov sortis dans le courant de l’année 2023, Benjamin Gravisse, animateur du blog redsamovar.com et expert reconnu des équipements militaires soviétiques et russes, propose une ultime monographie, cette fois-ci consacrée aux destroyers de la classe Oudaloï (ou Projet 1155). À l’origine principalement destinés à la lutte ASM, ces bâtiments doivent compléter les destroyers lance-missiles Sovremennyy (Projet 956) dédiés, quant à eux, à la lutte antinavire. Puissamment armés, très stables et possédant une excellente autonomie, ils s’avèrent si réussis que la Marine soviétique en construit douze exemplaires. Elle déclinera aussi une classe de destroyers multi-missions, les Oudaloï II (projet 11551) mais un seul bâtiment sera finalement livré.
Dans cet ouvrage d’environ 120 pages, l’auteur revient en détail sur les origines de ces destroyers spécialement conçus pour contrer les sous-marins de l’OTAN. Il dresse un panorama complet de leur développement avant d’en présenter tous les équipements techniques, les armements et les évolutions. Il s’attache aussi à retracer l’histoire opérationnelle de chacun de ces navires. Ce livre souple est richement illustré de photos d’époque, de plans filaires ainsi que de vues 3D d’un des exemplaires de la classe Oudaloï.